Lu,vu, entendu ailleurs

Lesotho: l’ex-premier ministre accusé d’avoir “payé des assassins pour tuer son ex-femme”

Les procureurs du Lesotho ont déclaré qu’ils avaient des preuves que l’ex-premier ministre du pays, Thomas Thabane, avait payé des assassins pour tuer son ex-femme.

La police a fait cette révélation accablante dans une déclaration sous serment du tribunal, affirmant que Thabane était soutenu dans cet acte par son épouse actuelle Maesaiah Thabane.

Lipolelo Thabane, l’ancienne femme de l’ancien premier ministre, a été abattue la veille de la prestation de serment de M. Thabane en tant que premier ministre en 2017.

Les documents du tribunal ont révélé que l’ancien Premier ministre avait montré la maison de son ex-femme aux tueurs à gages.
Selon la police, M. Thabane et son épouse actuelle ont accepté de payer aux tueurs présumés un total de 180 000 dollars.

L’argent devait être payée en plusieurs versements, un premier versement de 24 000 dollars avait déjà été effectué.
La police affirme que l’un des tueurs à gages est prêt à comparaître en tant que témoin clé pour l’État.

Les procureurs, bien qu’ils aient fait cette affirmation accablante dans leurs documents au tribunal, n’ont pas encore inculpé l’ex-premier ministre.
M. Thabane a déjà nié toute implication dans le meurtre de son ex-femme mais a été contraint de démissionner le mois dernier. Avant que Lipolelo Thabane ne soit tuée, elle avait gagné une bataille judiciaire pour continuer à jouer son rôle de première dame légitime pendant la procédure de divorce.

Mais selon la police, M. et Mme Thabane voulaient la mort de son ex-femme, Lipolelo, afin que Maesaiah devienne la première dame.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top