SOCIÉTÉ

Victime de la Pandémie COVID-19, Les Communicateurs Traditionnels de Thies sortent de leur réserve

Les communicateurs traditionnels, griots, gnegnos, animateurs fulgurants et gardiens de la tradition , n’en peuvent plus , fatigués -disent-ils  d’avoir perdu la voix depuis trois mois, pour cause de loi d’urgence. Ils sont donc sortis de leur mutisme pour étale  leur déconvenue à la Promenade des thiessois. « Depuis le début de la pandémie, nous avons respectés les consignes, en restant chez nous. Nous n’animons aucune cérémonie de baptême, de mariage ou des chants religieux » Regrette l’un deux. Ces grands  faiseurs de spectacles  et de grands événements n’en peuvent plus de souffrir le martyr, désœuvrés qu’ils sont et sans le dessous.  Une situation sociale  qui ne leur permet plus , comme de tradition, à vivre honorablement de leur «  tradition ».

Face à la crise qui s’accentue, malgré l’assouplissement des mesures, les communicateurs traditionnels et religieux disent ne plus avoir de quoi vivre, interpellent le chef de l’Etat Macky Sall  et son ministre de la culture à leur venir en aide.  Dans le même temps,  la Maison Communautaire, l’ancien ministre  des Finances Abdoulaye Diop,  les Directeurs généraux  Barra Tall, Baba Diao, Mbaye Gueye EMG,  sont  sollicités pour mettre fin à leurs souffrances : «  Nous n’en pouvons plus d’attendre » Se plaint  l’un  des impactés

Source:Thiesinfo

À lire également  Mamdame Néné Fatoumata Tall loue le modèle du DAC de Sangalkam pour l'emploi des jeunes (Vidéo)
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top