« Si on avait retrouvé 500 Fcfa en faux billets sur SONKO, il ne passerait pas la nuit chez lui »

Qui protège le député Apériste ? Malgré la gravité des faits, la gendarmerie a laissé Seydina Fall dit Bougazelli, le cerveau de cette affaire de faux billets de banque rentrer chez lui le jeudi dernier. Et pourtant en matière de flagrant délit il perd son immunité parlementaire. Les internautes pensent qu’il y a « deux poids deux mesures » dans cette affaire de faux billets de banque.

« Les enquêteurs qui l’ont chopé en flagrant délit ont commis une énorme bourde en le laissant rentrer chez lui ! Ils devaient bien se douter que le prévenu n’allait pas attendre gentiment jusqu’à la prochaine convocation ! », dénonce un internaute sous le sobrique « La honte ».

Pour Atila Stiles, « Si on avait retrouvé 500 Fcfa en faux billets sur SONKO, il ne passerait pas la nuit chez lui. Voilà où nous sommes », résume ce partisan de Sonko dans un post. Mais pour Mattalla Sougou, si c’était toujours Ousmane Sonko qui était pris, le Procureur ferait une diligence extraordinaire pourr mettre le leader de Pastef au gnouf. « C’est là d’ailleurs où réside l’injustice criarde entre des concitoyens. »

Poursuivant leur dénonciation, les internautes se défoulent sur le président Macky Sall. « Bougazelli est juste et un bon Apériste. Un bon Apr ne sait que voler et tricher et mentir. Macky devrait plutôt remercier son élève Bougazelli qui a bien appris la leçon des Aperiste. ici pour dire que quelqu’un est est un voleur on dit que c’est un Apr et tout le monde comprend », explique Força.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :