Obasanjo : Frayeur à Bord du Boeing 777-300 d’Ethiopian Airline qui a Failli s’Écraser Hier à Lagos

L’ancien président Olusegun Obasanjo a raconté son expérience alors qu’il était à bord d’un vol de la compagnie aérienne éthiopienne qui a failli s’écraser mercredi à l’aéroport international Murtala Muhammed de Lagos.

L’avion, le Boeing 777-300, a évité de peu un accident alors qu’il essayait d’atterrir avec près de 400 personnes à bord.

Dans une interview exclusive avec PREMIUM TIMES, M. Obasanjo a déclaré « il est resté calme et lisait des journaux pendant que la situation effrayante se produisait ».

«Pendant que tout cela se passait, je lisais mes papiers», a déclaré M. Obasanjo. “Un homme, qui était à côté de moi, a dit:“ Oga, vous ne vous inquiétez pas? ”J’ai dit:“ Si je m’inquiète, que vais-je faire? Si vous êtes dans un avion et que vous vous trouvez dans une telle situation, pourquoi devriez-vous vous inquiéter? ’J’ai tout laissé entre les mains de Dieu.”

M. Obasanjo revenait d’un dialogue entre les parties prenantes sur le commerce continental et la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange continental africain (AFCFTA) qui s’est achevé mardi à Addis-Abeba.

L’avion, avec 394 personnes à bord, a eu un faux atterrissage en raison de vents violents et d’une forte averse et était sur le point de dépasser la piste avant de remonter dans les airs.

Il a ensuite atterri en toute sécurité à l’aéroport après une dizaine de minutes de vol.
«J’étais sur Ethiopian Airline. La pluie  tombait dru, a rappelé M. Obasanjo.

«Le pilote pensait pouvoir atterrir. Et il a atterri. Il a touché le sol. Mais je pense qu’il a pris une décision rapide qu’il devait repartir.

«Alors il a décollé. S’il ne le faisait pas, je pense qu’il aurait probablement envahi la piste. Il s’est ensuite excusé et a dit qu’il essaierait d’atterrir à nouveau. Il a essayé à nouveau et nous avons atterri en toute sécurité. Et nous avons tous applaudi.

L’ancien chef de l’État militaire a déclaré que le pilote avait atterri pour la première fois à environ 12h20. avant l’incident, mais a finalement atterri en toute sécurité sur le retour à 12h30

«Il a touché le sol. Puis il a décollé, s’est excusé et a atterri à nouveau vers 12h30. Nous avons passé à peu près 10 minutes dans les airs avant d’atterrir à nouveau », a-t-il déclaré.

Ethiopian Airlines a récemment subi un crash de son vol ET302 pilotant son appareil B-737 MAX 800 en mars, qui a coûté la vie à 157 personnes à bord.

L’avion en route de Nairobi en provenance d’Addis-Abeba s’est écrasé six minutes après le décollage autour de Bishoftu, à 40 kilomètres au sud-est de la capitale éthiopienne.

Deux Nigérians sont morts dans l’accident.

ibinimori1

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :