Khalifa Sall maintenu en prison par ses…

Khalifa Sall n’a pas été gracié lors de la fête de la Tabaski. Par sa faute et celle de ses avocats. Ils ont introduit un nouveau recours, auprès de la Cour suprême, contre le retrait de son mandat de député suite à sa condamnation. Et, étant entendu que le président de la République ne peut pas accorder la Grâce présidentielle à un détenu tant que toute la procédure judiciaire n’est pas épuisée donc tous les recours vidés.

A la lumière de ce principe, on s’étonne encore que les avocats de l’ex-maire de Dakar s’entêtent encore à introduire des recours alors que des partisans de ce dernier ont lancé une pétition pour demander sa libération, laquelle ne peut se faire à ce stade du dossier que par Grâce présidentielle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :