Nouvelles accusations contre Jammeh: 50 migrants exécutés dont 2 sénégalais

Audition, après audition, les accusations se multiplient contre de l’ancien président Jammeh devant la Commission de réconciliation. Après avoir été accusé ce lundi d’avoir commandité l’assassinat de Deyda Hydara, deux « junglers »,(les hommes de main de l’ex- chef de l’Etat) auditionnés devant ladite structure accusent Jammeh d’avoir également commandité l’exécution sommaire d’une cinquantaine de ressortissants ouest-africains dont deux Sénégalais en 2005.

Arrêtés au large de Banjul, on les a soupçonnés d’être des mercenaires venus renverser le pouvoir en place. Par ailleurs, le service de renseignement sénégalais a été cité, ce mercredi, pour avoir collaboré avec l’ex-régime pour le rapatriement de deux opposants gambiens qui vivaient en exil à Dakar moyennant 250.000 dollars, environ 147 millions FCFA.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :