L’école des sables rend hommage à Léopold Sedar Senghor.

L’école des sables ( centre international de formation en danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique a inauguré son allée qui porte le nom de l’ancien président Léopold Sedar Senghor et son studio Jacqueline et Lucien Lemoine ce matin à Toubab Dialaw en présence du poète de renommée mondiale Amadou Lamine Sall et de hautes personnalités des arts et de la culture. Une occasion pour Madame Germaine Acogny de présenter son prestigieux cadeau au titre du Prix des arts et lettres qui lui a été décerné il y a quelques jours par la CEDEAO pour la qualité et la richesse de sa production artistique reconnue dans plusieurs États en Afrique, sa contribution à la formation de la jeunesse ouest-africaine dans l’art chorégraphique et la large diffusion de son œuvre au niveau national et international.
C’était aussi le moment idéal à la mère de la danse contemporaine d’adresser ses chaleureuses félicitations à l’équipe nationale du Sénégal après la finale de la CAN perdue face à l’Algérie.

Alioune Badara Mané

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :