Saluer la posture positive des cadres de 2002 comme El Hadji Diouf, Habib Beye…pour cette CAN 2019.

Même s’il est réputé très critique à tort ou à raison contre l’entraîneur Aliou Cissé et parfois même contre certains joueurs, on se doit tout de même, de saluer la posture très positive d’ El Hadji Diouf qui, contrairement à certains qui tentent de polluer l’atmosphère de la tanière à distance, s’evertue à doper les joueurs et à ménager Aliou Cissé. 
Il en est de même d’ Henry camara, d’Habib Beye, de Lamine Diatta , de Diomansy Kamara… et de toute cette generation de 2002 qui ont hissé très haut le drapeau national dans le gotha du foot mondial. 
Cet esprit , cette union sacrée autour et pour le pays, puisque c’est du Sénégal qu’il s’agit, est l’identité des grands peuples qui savent enterrer les.haches de guerre, pour se mettre au service exclusif du pays et du peuple. Il s’agit exclusivement pour ce rendez-vous d’unir nos forces, nos.prieres afin que les lions reviennent avec la Coupe d’Afrique des Nations. C’est un grand moment pour oublier tous nos soucis d’argent, de carrière, de santé pour vibrer et se faire plaisir avec l’équipe nationale puisque c’est dans le plaisir partagé du peuple sénégalais que se trouve notre Salut .Ensemble, jeunes, femmes enfants, vieux, vieillards, éclatons de joie, brandissons les emblèmes nationales, dansons au rythme du « mbarawacc gaindé Ndiaye ». La Victoire est là. (Ndam laa ngui ni di gnew , mou ngui nii) 

Cheikh Ndiaye 
Conseiller Spécial / CESE 
Responsable politique Apr Grand YoffAutres articles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :