Pétitions sur l’affaire Timis- BP- Aliou Sall et la Libération Khalifa Sall : Thierno Bocoum reçoit Legs Africa et…

Thierno Bocoum a reçu le front citoyen pour la libération de Khalifa Sall, dirigé par Abou Diallo. Au cours de la rencontre, il a signé la pétition engagée à cet effet, mais aussi la pétition de Legs Africa, dirigé par Elimane Haby Kane, pour que « l’affaire Timis- BP- Aliou Sall soit élucidée« .

« Aliou et Khalifa sont des domou baaye (pour reprendre les propos du Président Macky Sall ). Ils ont tous les deux été accusés. Mais pendant que Khalifa croupit en prison après une action en justice intentée par l’Etat sénégalais, Aliou bénéficie d’un lavage médiatique et du soutien de l’Etat avec un zèle jamais égalé. Et pourtant, Khalifa Sall avait tenu une conférence de presse pour se disculper, mais il lui a été rétorqué que c’est la justice qui est seule habilitée à innocenter…« , a rappelé Thierno Bocoum dans une note parvenue à senego.

Une machination judiciaire qui, selon le leader du Mouvement AGIR, « finalement, n’a révélé qu’un empressement à enterrer un adversaire politique avant l’élection présidentielle de 2019. Il est clair que nous devons éviter de nous empresser à accuser, mais nous devons nous empresser à élucider. Les ressources des contribuables sénégalais, qu’elles soient naturelles ou financières doivent être sauvegardées en toutes circonstances. Les suspicions de détournement ou de spoliation doivent alors être élucidées« .

Pour M. Bocoum, « l’ allumage de contre-feux et les lavages médiatiques ne font qu’amplifier la suspicion« .

« Le contribuable sénégalais a le droit de savoir. Qu’il se fasse éclairer  par les juridictions compétentes. Chaque accusé peut valablement bénéficier du bouclier familial mais ce bouclier ne devrait nullement être renforcé par l’appareil étatique qui doit être à équidistance des états d’âmes et des liens familiaux« , conclut’il.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :