A LA UNE

Doudou Ndir: « les membres de la Cena ne peuvent être destitués… »

Un atelier de 2 jours pour le renforcement des capacités des membres des 45 commissions électorales départementales (Ceda), l’occasion pour Doudou Ndir de sortir de sa torpeur. Le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) donne les gages d’un scrutin transparent le 24 février prochain. Selon lui: » la mauvaise expérience des législatives du 30 juillet 2017 nous a permis de tirer deux leçons, notamment avec la mise en place d’un cadre de concertation qui regroupe une majeure partie des acteurs politiques et l’audit du fichier électoral avec des experts internationaux qui ont conclu qu’il est sûr à 98%. » Comme pour rassurer les Sénégalais de l’indépendance de l’institution qu’il dirige, il rappelle que les membres de la Cena sont certes nommés par le président de la République, mais ils sont indépendants du fait qu’ils sont en poste pour un mandat de 6 ans renouvelables. Une disposition qui selon lui, permet à la Cena d’assurer pleinement leur rôle. Doudou Ndir s’est également épanché sur la question du fichier mais aussi sur le processus électoral. Sa conviction est qu’il doit exister un minimum de confiance entre les acteurs politiques. « Autant ces revendications sont un droit pour l’opposition, autant les pouvoirs publics ont l’obligation d’organiser cette consultation. » martèle t-il.

À lire également  Vidéo: Cheikh Alioune Souané interpelle la famille omarienne, qu'Oumou Salamata Tall "Diokh sama xaliss...
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top