A LA UNE

Procès de Cheikh Bethio et de ses disciples: les explications alambiquées de Ismaïla Madior Fall

De leur grève de la faim entamée en début de semaine, les prévenus Thiantacounes impliqués dans le double-meurtre de Médinatoul Salam qui revendiquent un procès ont le temps de mourir. Interpellé sur le sujet par les parlementaires, le ministre de la Justice qui était ce jeudi à l’Assemblée nationale pour défendre son budget 2019 a servi une explication alambiquée quant à la tenue de ce procès qui tient en haleine les inculpés, les familles des victimes mais aussi nous autres Sénégalais depuis maintenant 6 ans. Selon Ismaïla Madior Fall, si le procès tarde à être enrôlé, c’est parce qu’il doit se tenir à Mbour et non à Thiès. « L’affaire devait être jugée par la Chambre criminelle de Thiès. Entre-temps, le tribunal de grande instance de Mbour a été créée et a hérité du dossier mais n’a pas encore sa Chambre criminelle. L’affaire sera vidée après l’installation d’une Chambre criminelle à Mbour. » argumente le ministre Garde des sceaux. En conséquence, aucune date n’a été retenue.

À lire également  Amadou Ba annonce la mise en circulation des nouveaux passeports biométriques
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top