Mali: l’Armée malienne confirme la mort du « djihadiste » Amadou Kouffa

Publicités
Publicités

Les Formes Armés maliennes ont confirmé ce samedi, la mort du chef djihadiste Amadou Kouffa, lors de la destruction de la base de la Katiba Ansar Eddine du Macina (centre du Mali), au cours d’une opération coordonnée par les FAMa et la force française, Barkhane.

Cette opération a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Mopti, dans le centre du pays. Il s’agissait d’un raid aérien, qui a tué une trentaine de djihadistes dont Kouffa.

Cependant, cette information pourrait toujours être démentie par la victime, car plusieurs fois l’armée malienne a annoncé sa mort et même celle de son chef Iyad Ag Ghali.

Il y a seulement dix jours, les deux hommes apparaissaient dans une vidéo diffusait par eux-même. Kouffa, le seul à prendre la parole, s’exprimait en peulh. Il s’en est pris à la France comme il en avait l’habitude.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :