Affaire Diao Baldé : l’Inter reconnait son erreur

Publicités
Publicités

Le directeur général de l’Inter de Milan, Guseppe Marotta, blanchit la Fédération sénégalaise de football (Fsf) à propos de l’affaire de la convocation de Keïta Baldé pour le dernier Guinée équatoriale-Sénégal (0-1, 5e journée Can-2019). Contrairement à ce qui a été avancé, la Fédé ne se serait pas trompée d’adresse mail au moment d’envoyer la convocation du joueur.
Selon le site Fcinternews, repris par Les Échos, le carton a bel et bien été envoyé dans les délais et à bonne destination. Seulement, d’après Marotta, repris par le journal, l’e-mail est tombé dans les spams.
« C’est une erreur de la part de notre responsable numérique qui gère notre compte e-mail », a expliqué Marotta, si on en croit la même source. Celle-ci informe que, fou de rage, Keïta Baldé a réclamé le limogeage du fautif.
« Nous ne pouvons pas renvoyer notre chef numérique car il est notre responsable des réseaux sociaux médias », lui aurait rétorqué Marotta, qui a reçu l’attaquant des Lions dans son bureau pour parler de l’affaire.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :