Entretien sur France 24: Macky met les points sur les « i ».

Publicités
Publicités

« Khalifa Sall et Karim Wade sont exclus de la présidentielle, par ma seule volonté, c’est vous qui le dites » réponse de Macky Sall à Marc Perelman, le journaliste de France 24. Selon le Président le Sénégal est une démocratie qui ne date pas de sa présence à la tête de ce pays. « Nous avons une justice qui est certes perfectible comme toutes les justices du monde, mais nous avons une justice responsable »a clamé le président.

« Khalifa n’a jamais nié les faits »

Pour le cas Khalifa condamné à 5 ans de prison, le chef de l’État dira qu’il n’a jamais nié les faits pour lesquels il est condamné.  » j’ai toujours évité de parler de questions juridiques, mais maintenant que la chose est jugée, je pense que personne n’a été éliminé volontairement ». Il poursuit  » l’Onu n’a jamais critiqué le Sénégal…la cour de justice de la Cedeao n’a jamais condamné le Sénégal ».

Retour de Karim Wade au Sénégal

« Ce que dit la loi est claire. Karim à été condamné à 6 ans de prison avec des amendes. Il a bénéficié d’une grâce de ma part. Les peines sont recouvrées, à defaut, c’est la contrainte par corps. S’il veut revenir c’est son droit, on ne peut lui en empêcher. Il est libre, il est sénégalais.

Amnistie pour Karim?

 » Je n’ai jamais parlé d’amnistie, cela ne vient pas de moi. Ce débat ne se pose pas à mon niveau. Toutefois je ne peux ecarter, en tant que dirigeant, dans une circonstance nouvelle d’une réélection, d’engager une nouvelle phase pour la reconstruction nationale, dans un esprit de renouveau national, de consensus national » a-t-il renchéri.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :