Ofnac: en désaccord avec Seynabou Ndiaye Diakhaté, l’Agent comptable particulier boude sa place

La différente entre l’Ofnac et les institutions qu’il est appelé à auditer, réside dans le traitement de l’information. Quand l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption mène l’enquête dans la gestion des affaires publiques, il est tenu de diffuser son rapport afin que nul n’en ignore. Par contre, lorsque sa directrice, Seynabou Ndiaye Diakhaté commandite une enquête dans la gestion de son prédécesseur, cela reste en interne. Libre aux agents d’apprécier ou pas les recommandations qui en découleront. C’est exactement ce qui s’est passé et qui a conduit à la démission de l’Agent comptable particulier (Acp). Fadel Kâ, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a posé sa démission de l’Ofnac depuis le 14 septembre dernier pour convenance personnelle. Mais selon l’Observateur, c’est plutôt un désaccord avec la directrice générale qui a conduit le sieur à lâcher le morceau. En effet, Seynabou Ndiaye Diakhaté qui, selon certaines sources du journal, a voulu appliquer une politique d’austérité budgétaire en réduisant certaines dépenses. Mal lui en a pris, Seynabou Ndiaye Diakhaté s’est heurtée à un niet catégorique qui a fini d’installer un climat nauséabond à l’Ofnac.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :