Assemblée nationale : Moustapha Niasse se fâche contre…

Publicités
Publicités

Les retards des députés sont devenus une habitude dans l’hémicycle. Une attitude que le président de cette institution veut mettre à terme. Hier, lors du vote du Code pétrolier, Moustapha Niasse s’est fait dans la menace. «On peut comprendre un retard de 15 minutes, mais une heure, c’est trop. C’est le bureau qui est fautif, le ministre est là depuis une heure. J’écrirai aux six secrétaires élus à la fin de cette séance pour leur dire que, désormais, ce genre de situation aboutira à des sanctions», a averti la 2e personnalité de l’Etat.

surleterrain.sn

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :